elo

Elodie, 22 ans

Etudiante en « Gestionnaire d’institut de beauté »

 

Bonjour Elodie, présente-toi à nous…

Je m’appelle Elodie, j’ai 22 ans et j’ai un diplôme d’aspirante en nursing. Je suis actuellement une formation de chef d’entreprise et de gestionnaire d’institut de beauté à l’Ifapme de Mons. J’entamerai en septembre ma dernière année.

Pourquoi avoir choisi de t’orienter dans l’esthétique ?

Durant mes études secondaires, j’ai toujours été divisée entre l’Art et le Social. Ma maman qui est une femme très sage m’a déconseillée de me diriger vers l’artistique à cause du manque de débouché. Mon CESS d’aspirante en nursing en poche, j’ai voulu continuer sur cette voie. Une sensibilité à fleur de peau m’a forcée à m’éloigner du domaine social où j’avais vu tant de choses et tant de gens en souffrance. Après quelques portes ouvertes, j’ai tenté un peu par hasard l’esthétique ; domaine qui me plaisait de par le coté bien-être mais avec beaucoup d’appréhension sur le côté superficiel... Aujourd’hui, après deux années au compteur, une classe fantastique et des professeurs passionnés, je suis épanouie. L’esthétique me comble entièrement, de par son caractère social où je retrouve le bonheur de pouvoir apporter à l’autre et l’aider à ma façon à se sentir bien dans sa peau et je retrouve un de mes premiers amours… l’artistique grâce au maquillage à savoir le Body painting et le Face painting.

Explique- nous comment fonctionne  ton école ?

A l’Ifapme de Mons, les sections de chef d’entreprise s’ouvrent à toutes personnes ayant 18 ans ou plus. Elles permettent de se former et d’avoir un diplôme en gestion nous ouvrant l’accès à la profession et la possibilité de nous mettre à notre compte. Dans ma section de gestionnaire d’institut de beauté, nous avons 3 ans de cours de jour : une année préparatoire et deux ans de chef d’entreprise. Durant ces 3 années, nous devons effectuer 664 heures de stage non rémunéré ou conclure un contrat payé avec un institut.

Quelle est l’option que tu préfères ?

J’adore les cours de massage, le fait de pouvoir détendre les gens et les cours de maquillage bien-sûr car c’est là où je peux lâcher ma créativité !

Quelle est l’option que tu aimes le moins ?

J’ai un peu de mal avec les épilations, probablement la peur de faire mal…

Qu’as-tu découvert via tes études que tu ne savais pas avant sur l’esthétique ?

J’ai découvert que NON l’esthétique n’est pas que du superficiel et un monde rempli de « Barbies ». J’y ai rencontré des gens passionnés, ouverts d’esprit avec une réelle envie d’apporter quelque chose à l’autre.

Comment te vois-tu plus tard ?

J’aimerais beaucoup devenir indépendante et avoir un institut avec un spa. Et à côté de ça, devenir maquilleuse artistique dans les festivals par exemple.